Archives mensuelles : septembre, 2017

IMAGES : RÉVOLUTION ANTI-CFA DU 16 SEPTEMBRE

Suite à l’appel à la mobilisation lancé par l’ONG Urgences Panafricanistes contre le CFA, de nombreuses villes et pays ont répondu présent. Samedi 16 septembre des milliers d’afrodescendants et de sympathisants de toutes origines ont arpentés les rues, d’autres ont assisté aux conférences en salles. Plus de 1200 personnes présentent à la mobilisation de Paris…



LES PRÉSIDENTS AFRICAINS NEUTRALISÉS POUR AVOIR SUGGÉRÉ OU TENTÉ DE SORTIR DU CFA

À l’heure où le Franc CFA est plus que jamais au cœur de la lutte des masses africaines et afro-descendantes partout dans le monde à travers differents appels à la mobilisation à l’échelle internationale (retrouvez la liste des mobilisations du 16 septembre). Nous souhaitons parler ici, des présidents africains qui ont pour la plupart souvent…



LISTE DES MANIFS ANTI-CFA DU 16 SEPT.

RÉVOLUTION ANTI CFA DU 16 SEPTEMBRE: DE L’AFRIQUE AUX ANTILLES, EN PASSANT PAR L’EUROPE, LE VENT DE LA SOUVERAINETÉ AFRICAINE SE SIGNALERA DANS LES PLANTATIONS DU NÉOCOLONIALISME FRANÇAIS CO-GÉRÉES PAR NOS DIRIGEANTS. Le vent de la révolte civique des peuples africains opprimés par la prédation financière ne s’arrêtera plus. Nous voulons, et allons éteindre la…



LA SERVITUDE VOLONTAIRE DES CHEFS D’ÉTAT AFRICAINS

Aujourd’hui en l’an 2017, la France imprime toujours pour l’Afrique les billets de banque de sa monnaie coloniale surnommé le Franc CFA 55 ans après les « sois-disant » indépendances. Comment se fait-il qu’après toutes ses années aucun États Africains n’ai pu se doter des moyens nécessaires pour imprimer ses propres billets sur son sol…



AFFAIRE FCFA : KEMI SÉBA VIENT D’ÊTRE ARRÊTÉ À NOUVEAU

Le leader panafricaniste Kemi Seba vient d’être arrêté de nouveau aujourd’hui par la Division des Investigations Criminels (DIC) accompagnés de la police des étrangers. En effet, suite à sa relaxation complète concernant l’affaire du billet de 5000 FCFA brulé symboliquement, le Procureur de la République du Sénégal sans doute sous la pression de la France…



LA TANZANIE ABANDONNE L’ANGLAIS ET OPTE POUR LE KISWAHILI

Il y a de ces faits qui méritent une certaine lumière, tant malgré leur côté anodin (en apparence), il s’agit d’un véritable bouleversement aussi bien au niveau des mœurs que des pratiques. Suite au partage de l’Afrique au profit des anciennes puissances coloniales à la conférence de Berlin (1885), logiquement les langues de ces puissances sont…